histoire des pèse-bébés
Actualités des bébés

L’évolution des pèse-bébés : de l’antiquité à nos jours

Aujourd’hui, en ce 10/04/2024, la balance pour peser les bébés est un outil indispensable dans le suivi de la croissance et du développement des enfants depuis leur naissance. Mais saviez-vous que cette pratique a une histoire longue et fascinante ? De l’antiquité à nos jours, en passant par le moyen âge, le XVIIIe siècle et le XIXe siècle, voyons ensemble comment le pèse-bébé a évolué et comment il a été utilisé au fil des siècles pour surveiller la santé et le bien-être des plus jeunes.

L’importance du poids des bébés dans l’Antiquité

Dans l’antiquité, le suivi du poids des enfants n’était pas évident. Toutefois, certains auteurs, comme Soranos d’Ephèse, mentionnaient déjà l’importance du contrôle du poids des nouveau-nés. La mortalité infantile était élevée à cette époque, et la préoccupation principale était la survie de l’enfant. Le poids n’était pas un indicateur aussi important qu’il l’est aujourd’hui, mais il commençait à prendre de l’importance.

évolution des pèse-bébés

 

Le pèse-bébé au Moyen Age et à l’époque moderne

Le Moyen Age et l’époque moderne ont connu une véritable épopée des bébés, avec la naissance de l’allaitement maternel, qui a remplacé progressivement l’allaitement au biberon. Cette pratique a permis d’assurer un apport nutritionnel suffisant aux enfants, mais le poids de ces derniers restait difficile à contrôler.

C’est au XVIIIe siècle que la question du poids des bébés a commencé à être prise au sérieux. L’importance de leur croissance et de leur développement a été soulignée par plusieurs auteurs de livres sur l’enfance et la vie pratique.

Béatrice Fontanel, auteur de livres pour enfants, et Danielle Gourevitch, spécialiste de l’histoire de la médecine, ont particulièrement contribué à mettre en lumière l’importance du suivi du poids des bébés. Ils ont ainsi pavé la voie à l’ère moderne du pèse-bébé.

L’apparition des pèse-bébés au XIXe siècle

Au XIXe siècle, la science a commencé à prendre une place de plus en plus importante dans la vie des familles. C’est à ce moment que les pèse-bébés ont commencé à se généraliser. Les médecins ont commencé à recommander le suivi régulier du poids des bébés pour évaluer leur santé et leur développement.

L’ouvrage de référence sur le sujet, publié chez les éditions Martinière, offre une documentation riche et détaillée sur cette période clé dans l’histoire des pèse-bébés.

A lire aussi :  Est-il possible de télétravailler avec un bébé ?

L’évolution des pèse-bébés au XXe siècle et au-delà

Au XXe siècle, l’usage des pèse-bébés s’est généralisé, surtout après les deux guerres mondiales. De simples balances ont laissé place à des équipements plus sophistiqués qui permettaient non seulement de mesurer le poids, mais aussi la taille et d’autres indicateurs de croissance.

Aujourd’hui, le pèse-bébé est un outil indispensable dans le suivi de la santé des enfants. Il permet non seulement de surveiller leur croissance, mais aussi de détecter d’éventuels problèmes de santé. Il est utilisé dans tous les milieux de soins, des hôpitaux aux cabinets de pédiatrie en passant par les maisons de santé.

En conclusion, le pèse-bébé a évolué au fil des siècles pour devenir un outil clé dans le suivi de la santé des enfants. De l’Antiquité à nos jours, il a traversé les époques, en s’adaptant aux avancées de la science et aux besoins des familles. Si le XXe siècle a marqué un tournant dans son utilisation, sa place dans nos vies aujourd’hui n’en est pas moins importante. Il reste un outil indispensable pour assurer le bien-être de nos enfants. Car comme le disait si bien l’auteur Danielle Gourevitch, « Pour qu’un enfant grandisse bien, il faut d’abord qu’il pèse bien ».